Joséphine Phine Fine...

Joséphine était-elle née pour changer le monde ? Cette petite fille de la campagne vit le jour à la fin du XIXe siècle, dans une ferme isolée de la Cornouaille bretonne. La famille était modeste, le père ne parlait pas français. Dès l'enfance, une vocation irrésistible la poussa vers le métier d'institutrice et la défense de l'école publique. A dix-sept ans et demi, diplôme en main, elle se lança à corps perdu dans le syndicalisme révolutionnaire pour défendre le droit de tous à l'égalité, à la liberté, à la dignité, à l'instruction. Elle lutta pour l'émancipation des femmes, pour la tolérance, la laïcité, la paix entre les peuples. Elle sut choisir un compagnon de route, Jean-Yves Cornec, qui partageait le même idéal ; leur parcours fut un long combat contre l'arbitraire et les oukases, d'où qu'ils vinssent : administration, police, clergé, patronat, politiques et gouvernants. Le 25 juin 1972, Joséphine, longtemps militante combattive et victorieuse, était arrivée au terme inéluctable d'une existence hors du commun que retrace Jean, son fils, et Claudie Cornec.

  • Détails techniques

    Auteurs : Claudie Cornec, Jean Cornec

    Éditeur : Les Monédières

    Nb de pages: 585 pages

    Dimensions : 16,0 cm × 24,1 cm × 3,2 cm

    Poids : 1.16 Kg

    Date de parution : 01/09/2002

25,00 €Prix